Rapport de la Caravane Ouest Africaine 2018

Du 10 au 30 Novembre 2018, s’est tenue la la deuxième édition de la "Caravane Oust Africaine Droits à la terre, à l’eau et à l’agroécologie paysannes : une lutte commune !". Elle visait à contribuer à une transformation sociale en Afrique de l’Ouest notamment par l’amélioration des politiques et des textes législatifs en cours de ratification, d’élaboration ou de révision de réformes sur le foncier, l’eau, les semences paysannes, le pastoralisme, la pêche, les APE dans l’espace CEDEAO pour défendre nos droits dans le cadre de la souveraineté alimentaire en promouvant l’agroécologie paysanne qui s’appuie sur les droits humains, droit à l’alimentation, …

Elle avait pour résultats attendus (i) les autorités nationales et régionales, les communautés et mouvements de bases sont sensibilisés sur les défis à relever autour des enjeux de développement rural ; (ii) les différents groupes, organisations et mouvements sociaux des pays de l’Afrique de l’ouest sont sensibilisés et la dynamique de la Convergence et ses idéaux renforcés ; (iii) l’implication des femmes et des jeunes dans la gouvernance foncière locale est améliorée ; (iv) le Livret Vert de la Convergence est remis au président en exercice de la CEDEAO et aux autorités politiques et administratives de chaque pays ; (v) la CGLTE OA devient un interlocuteur reconnu auprès des instances sous régionale ;

En 21 jours plus de 17 000 personnes ont été touchés pour la cause à travers d’intenses activités d’escales dans les cinq (05) pays traversés par la caravane, en moyenne trois escales par pays. Les participants étaient en majorité de femmes et de jeunes, composés de paysan-ne-s, d’éleveurs, de pêcheurs, de transformateur–trice-s de produits locaux, de commerçant-e-s, d’ouvriers, d’artisans, de tradithérapeutes, d’élèves et étudiant–e-s, chercheurs, de cadres, d’élus, des autorités traditionnelles villageoises, religieuses, traditionnelles, d’organisations de la société civile (OSC), des mouvements sociaux et de nombreux curieux. On note surtout la participation des plus hautes autorités politiques et Administratives (Gouverneurs, préfets, sous-préfets, Députés, maires), des services techniques, des institutions de recherches et autres représentativités aux différentes activités.

Le présent rapport narratif porte sur :

  • Les activités préparatoires ;
  • Le lancement dans les pays de départ ;
  • Le déroulement de la caravane ;
  • La communication ;
  • Les recommandations et engagements des pays itinéraires ;
  • La conclusion.