Lancement officiel de la 2e édition de la caravane ouest africaine, Terre, Eau et Agroécologie paysanne, une lutte commune !

Le lancement officiel de la deuxième édition de la caravane ouest africaine s’est tenu ce samedi 10 novembre 2018 à Mamou, Guinée sous la présidence effective du Gouverneur de ladite région Amadou Oury DIALLO. Cette forte mobilisation à réuni plus de 250 personnes venant d’horizon d’diverses telles que la Cote d’ivoire, la Gambie, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

La Cérémonie a été émaillée par plusieurs intervention dont le mot de bienvenue du Maire de Mamou, du Point focal de la Plateforme Nationale Guinée. Pour le porte-parole de la Convergence globale, Massa Koné est revenu d’abord sur l’esprit de la caravane qui est l’engagement citoyen et le militantisme. Cette caravane prône la paix et se définit comme principal objectif la lutte pour le respect des droits humains sur la gouvernance des ressources naturelles notamment l’eau et la terre. Ces deux ressources constituent la vie. Sans terre et eau, il n’aura pas de vie. Aujourd’hui la jeunesse ouest africaine s’est engagée par le plaidoyer pour un développent durable et viable qui profite à tout le monde. Quels qu’en soit le prix, ce combat sera mené dans la paix mais avec la détermination. Le développent de l’Afrique est entre la main des africains et il doit arracher par la jeunesse.

Abondant dans le même sens, le Gouverneur de la région de Mamou, Monsieur Alpha Omar Diallo se réjouit de cette initiative et affirme que l’Afrique est une et est indivisible. La caravane est une belle initiative d’intégration des peuples, elle porte espoir puisqu’elle est en majorité portée par des jeunes. La jeunesse c’est l’espoir, l’espérance et le développement. En outre, il avoue la terre et l’eau sont indispensable à la vie.
Mais aujourd’hui le phénomène est beaucoup plus global, c’est un problème environnemental. Le monde subit de plus en plus les effets des changements climatiques. Ensemble, nous devons unir nos forces pour une Afrique prospère. Sur ces mots, il lance officiellement le démarrage des activités de la deuxième édition de la caravane ouest africaine.
A la suite du lancement de la caravane, un panel sur les accaparements des terres, gouvernance foncière, pastoralisme et Déforestation suivie des séries de témoignages des paysan-ne-s a été animé suivi débats et de témoignages de victimes.
Enfin en début d’après-midi, les caravaniers ont battu les pavés pour aller remettre la déclaration et le livret vert de la caravane.

Pour rappel, la caravane se déroule du 10 au 30 novembre et sillonnera la Guinée Conakry, la Cote d’ivoire, le Ghana, le Togo et le Benin.

Thierno Sall,