// Vous lisez...

Vu sur le web

L’unité, une exigence pour les organisations paysannes ouest-africaines (leaders)

Diamniadio, 16 mars (APS) – Des dirigeants d’organisations paysannes ouest-africaines ont souligné la nécessité pour les agriculteurs d’Afrique de l’Ouest de lutter ensemble pour la garantie, par les Etats, des droits à l’eau et à la terre, à l’arrivée, mercredi, à Dakar, d’une caravane de sensibilisation partie le 4 mars de Ouagadougou (Burkina Faso).

L’unité des organisations d’agriculteurs des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) comporte l’avantage pour elles de "mieux faire face aux difficultés liées à l’accès à l’eau, à la terre et aux semences", selon Samba Guèye, le président du Conseil national de concertation des ruraux (CNCR), l’une des plus grandes associations paysannes du Sénégal.

"Nous, paysans d’Afrique de l’Ouest, partageons les luttes liées à la gestion des terres, à l’eau et aux semences. Ce sont des droits que nous devons défendre ensemble", a lancé M. Guèye lors d’une cérémonie d’accueil des quelque 300 caravaniers partis le 4 mars de la capitale burkinabè, à Diamniadio (27 km à l’est de Dakar).

Lire la suite sur APS.SN

Commentaires

Pas de Message